La laine du lapin Angora

L'origine du lapin Angora

Le terme utilisé pour définir l'élevage des lapins domestiques est la cuniculiculture (ou cuniculture). Elle s'est développée en Europe à partir du Moyen-Age.

 

Pour le lapin angora, elle est originaire de la ville d'Ankara en Turquie, et fut introduite en France par des marins anglais.

 

En Europe l'utilisation du poil de lapin angora (dit poil angora) s'est rapidement développée au XIX siècle comme produit dérivé de la viande. A cette époque la chapellerie française consommait environ 14 millions de peaux par an. Les peaux argentées des lapins et les peaux à poil long des lapins angora étaient particulièrement appréciées.

 

Le mode d'élevage du lapin angora demande beaucoup de savoir-faire, de patience mais aussi de passion... C'est un animal sensible au stress, qui exige de l'attention si on veut obtenir un poil de qualité. C'est pourquoi les élevages familiaux traditionnels français sont peu intensifs et ont ainsi obtenu des labels de qualité.

L'industrialisation de la laine Angora

La production de lapin angora est très marginale par rapport à l'élevage de lapins de chair. Peu de pays savent travailler le poil angora afin d'obtenir un fil de qualité, même si la France n'a pas échappé à la mondialisation de ce secteur d'activité qui reste une "niche" par rapport à l'ensemble du secteur textile. Les principaux producteurs sont les pays d'Europe et notamment la France, l'Espagne et l'Allemagne. La Chine, 1er producteur mondial pour la viande et le poil (élevages intensifs) est devenue un très important exportateur, ainsi que l'Amérique du Sud.

 

La fourrure des lapins angora n'est plus du tout utilisée aujourd'hui, seulement le poil tondu ou épilé (France). Le poil des lapins angora, qui en raison d'une mutation génétique est plus long, est utilisé par l'industrie textile comme fibre spéciale, que seules certaines filatures savent travailler par leur savoir-faire, mais aussi par quelques fabricants artisanaux. Des marchands collectent chez les éleveurs le poil angora ensuite revendu en majorité chez les filateurs en France, Allemagne, Italie, Espagne, les Pays de l'Est.

 

Actuellement le lapin angora est élevé en France dans de petites unités (300 animaux au maximum, mais plutôt chez plusieurs petits éleveurs qui ont de 30 à 60 lapins). Il peut fournir 6 à 8 kilos de poil par an pendant environ 7 ans, c'est sa longévité moyenne, car il meurt de vieillesse. Le poil est récolté tous les 100 jours par une épilation manuelle tout en douceur. L'amélioration de sa nourriture facilite son épilation. C'est sa mue naturelle, car sans cette intervention humaine l'animal serait  sujet à l'occlusion par absorption de ses poils. Il existe deux types de récolte de poils : la tonte et l'épilation. Les éleveurs français, par tradition et pour sa qualité, pratiquent exclusivement l'épilation, le poil étant beaucoup plus long.

 
nos best-of
14,00 €

Chaussettes Angora

Référence : Chaussettes
En laine angora de fabrication française.   L'essayer, c'est l'adopter...
Exonération de TVA : 0
:
contact